Art contemporain Contemporary art Guadeloupe L'Artocarpe

La phase de recherches, dite "workshop" de la résidence d'artiste de Henri Tauliaut s'est tenue à L'Artocarpe du 15 juillet au 6 août dernier.
Le samedi 30 juillet, elle a présenté au public la préfiguration de l'exposition qui se tiendra à L'Artocarpe en mars 2012.
par Nathalie Hainaut, critique d'art - Août 2011 Photos: Philippe Virapin


Art critic Nathalie Hainaut working on Henri Tauliaut 's practice at L'Artocarpe
Art critic Nathalie Hainaut working on Henri Tauliaut 's practice at L'Artocarpe
(Sorry no translation!) HENRI TAULIAUT A L'ARTOCARPE
L'atelier du rez-de-chaussé était dédié au projet intitulé Jungle sphère, installation en cours sur le vivant végétal et dans la continuité de ses travaux autour des cultivarts. Une sphère métallique modelée recevra des végétaux en hydroponie et certainement reliés à l'arbre à pain (Artocarpus altilis, arbre originaire d'Océanie et fortement répandu en Guadeloupe) qui jouxte L'artocarpe qui lui doit son nom.

Les documents de recherches, croquis préparatoires, ouvrages utilisés, ainsi que le journal de bord du séjour ont été attentivement consultés par les visiteurs.

Mise à jour par L'Artocarpe le Mardi 23 Août 2011 à 17:35

L'artiste Joëlle Ferly, membre de L'Artocarpe, a réalisé une performance en restant 24 heures debout sur un socle sans manger, ni boire, ni descendre de son piédestal situé en plein Champ-de-Mars, le cœur de la capitale Haïtienne. Un récit en images par le jeune photographe Haïtien Josué AZOR…


(English Translation at the End)
« Durant toute la performance au Champ-de-Mars - durant laquelle je suis restée 24heures debout sur un socle, sans manger ni boire, en tournant un quart de tour, toutes les heures, et en recevant de l’eau sur le visage – je ne parlais pas. Mais j’ai pu entendre les propos du public d’abord intrigué par ce projet artistique et finalement intéressé de le voir mené à terme. Certaines personnes m’ont appelé « Mistik », d’autres (des enfants) m’ont jeté des pierres et d’autres encore ont prié devant moi. . »
Mise à jour par L'Artocarpe le Jeudi 21 Juillet 2011 à 01:10

L'artiste guadeloupéen, qui réside depuis longtemps en Martinique était en résidence à L'Artocarpe en Juillet et Août 2011 afin d'y travailler un nouveau projet. La pratique d'Henri Tauliaut est l'une des rares pratiques artistiques à pousser l'experimentation jusqu'à faire cohabiter art et science.


Henri Tauliaut en résidence à L'Artocarpe
Henri Tauliaut en résidence à L'Artocarpe
(english translation at the end)
Henri enseigne à L'IravM (Institut régional d'arts visuels de Martinique) et son travail s'expose internationalement.
Les artistes de Guadeloupe ont pu prendre contact avec Henri Tauliaut à L'Artocarpe afin d'échanger avec lui, participer à son projet et mieux comprendre sa pratique. Les artistes de L'Artocarpe ont rencontré Henri aux côté de Thierry Alet, Jean-Marc Hunt entre autres...
Une exposition personnelle du travail d'Henri Tauliaut prévue pour 2012 sera prochainement annoncée. La critique d'art Nathalie Hainaut a suivit le travail de l'artiste durant toute sa résidence à L'Artocarpe et nous laisse ce texte (Voir Nathalie Hainaut sur Henri Tauliaut).

Mise à jour par L'Artocarpe le Mercredi 20 Juillet 2011 à 19:07

Les résidences de L’Artocarpe commencent à se faire connaître des professionnels internationaux. Et c’est tant mieux !
Many professionals decide to come to L'Artocarpe from all parts of the world. What a great pleasure to have them all!


(English translation at the end)

Carlos Garrido, est chercheur universitaire à l’Université de Granada (Espagne) où il travaille au sein du département des Amériques.

Sa recherche portant en partie sur l’art contemporain de la Caraïbe, il a entamé une série d’études sur le terrain en se rendant dans de nombreuses îles (Cuba, Jamaïque, Trinidad, Saint-Domingue, Puerto-Rico…) afin d’interroger les artistes.
Son passage à L’Artocarpe (Mai 2011) a été l’occasion de rencontres, de visites d’expositions, de lieux culturels, d’achat de livres d’auteurs guadeloupéens…
Carlos a également présenté l’avancement de ses travaux. Il félicite L’Artocarpe du soutien logistique lui ayant permis de mettre à profit le temps imparti pour ses recherches.

Son passage en Guadeloupe se poursuit en Martinique, puis à Paris, où il compte aller interviewer les artistes antillais, habitant l’Hexagone…
D'autres professionnels d'accordent à penser que venir en résidence à L'Artocarpe est une chose simple à mettre en place, du point de vue administratif. De plus l'expérience est enrichissante! Nous attendons d'autres artistes qui seront à L'Artocarpe très prochainement... Restez à l'écoute!
Mise à jour par L' Artocarpe le Dimanche 22 Mai 2011 à 14:57

Une bibliothèque présente des ouvrages ciblés ainsi que des vidéos d'artistes qui sont empruntables ou consultables sur place sur RDV uniquement par les membres de L'Artocarpe!
Bonne lecture


Bibliothèque de L'Artocarpe - Arto Library
We have a fair amount to art related publications, which include artist videos, that members can borrow or come to view.
Have a nice read!
Mise à jour par L' Artocarpe le Jeudi 5 Mai 2011 à 00:21

Catherine Dénécy, en résidence à L'Artocarpe en Juin et Juillet 2011, a présenté son projet aux artistes
artistes et danseurs le samedi 30 avril 2011 à L’Artocarpe, au Moule. Nombreux sont venus l'écouter...


Catherine Dénécy - contemporary dance
Catherine Dénécy - contemporary dance
Danse artist in residence (English translation at the end)
Cette jeune et talentueuse danseuse Guadeloupéenne a déjà obtenu de nombreux prix dont celui de lauréate du Grand prix de la Création artistique du Conseil Général 2010! Après avoir fait ses études à New York, Catherine revient avec un projet chorégraphique qui sera présenté en 2012 à L'Artchipel, scène nationale de Guadeloupe. L'Artocarpe est fier d'avoir été choisi par Catherine, comme espace de recherche et de travail qui lui permettra de mener à bien sa création. Cette résidence est en partenariat avec le centre culturel Robert Loyson de la ville du Moule.

Catherine a présenté son parcours et son projet.
Etaient présents: des jeunes danseurs Hip-Hop du Moule étaient présents, ainsi que les professeurs de danse Scorpy; Lydia; le grand danseur Jean-Louis et même notre grande chorégraphe Léna Blou
L’occasion pour ceux qui souhaitaient la rencontrer de lui poser des questions et partager avec elle le pot de l’amitié autour d'un apéro-dînatoire bien copieux!

Mise à jour par L' Artocarpe le Mardi 19 Avril 2011 à 21:36

Notre plus jeune membre, Etienne Roussas, 18 ans, présentait sa deuxième exposition solo à la Salle Beauperthuy de Ste-Rose, Guadeloupe. Le montage de cette exposition a été entièrement conçu par ce jeune créateur, très méticuleux et discipliné, tant dans son travail de création que dans sa restitution.


© Etienne Roussas
© Etienne Roussas
(English Text at the end)

Les photographies d'Etienne Roussas sont réalisées sans trucage: pas de retouche Photoshop ou autre. C'est avec cet avertissement que l'on prend conscience des prouesses techniques de ce jeune graffeur, qui écrit avec de la lumière sur des toiles de nuit de Guadeloupe.
Un temps de pause identique d 'une minute pour chacune des réalisations est la contrainte que s'est fixé dès le départ, le photographe afin de créer le lien entre toutes ses images, qui sont aussi bien abstraites, que figuratives ou encore avec un style de bande déssinée.
Roussas prend ainsi sa pratique au sérieux en l'inscrivant au sein des créations contemporaines qui s'émoignent du libre-artbitre sans en avoir l'air.
Mise à jour par L' Artocarpe le Vendredi 15 Avril 2011 à 02:32

Yolanda Wood (Cuba), de passage en Guadeloupe pour le 2ème Congrès des Ecrivains de la Caraïbe, a pris le temps de rencontrer les artistes de L'Artocarpe et de discuter avec eux de sa collaboration au projet de publication d'Art Public. Avril 20II


Yolanda Wood rencontre des artistes de L'Artocarpe. Photo: Philippe Virapin
Yolanda Wood rencontre des artistes de L'Artocarpe. Photo: Philippe Virapin
(English Translation at the end)

Yolanda Wood est experte en littérature caribéenne. Egalement critique d'art et commissaire elle est aujourd'hui la référence incontournable en matière d'art contemporain de la Caraïbe. Yolanda Wood vit et travaille à Cuba. Son temps se divise entre ses étudaints de l'Université et les projets culturels de la Casas de Las Americas dont elle fait partie.
Yolanda Wood connaît très bien la Caraïbe, étant très sollicitée pour des colloques, conférences, expositions et autres manifestations autour de la thématique de l'identité caraïbe. Elle a plusieurs publications à son actif et une très bonne connaissance des écrivains et des artistes dont elle suit de très près le travail depuis plus de 20 ans. Yolanda a notamment participé au projet d'exposition internationales LATITUDES, de la commissaire Régine Cuzin, en publiant des introductions de catalogues et en invitant l'exposition à la Biennale de la Havane en 2009.
Mise à jour par L' Artocarpe le Lundi 4 Avril 2011 à 03:04

L’émotion esthétique produite par l’exposition des grandes sculptures de François PIQUET est de même nature que celle éprouvée à la lecture des Fleurs du mal. L’ambigüité de l’émotion (plaisir/dégoût) ressentie face exposition « Le Fer et la peau n’aurait pu que séduire l’auteur d’une Charogne qui est aussi celui qui, dans l'Héautontimorouménos affirmait : « Je suis la plaie et le couteau! ». Scarlett JESUS

Extrait. Pour l'intégralité du texte, aller sur le site de l'artiste
(Sorry! No translation available)


"LE FER & LA PEAU"
en ce moment à L'Atrium :

Contactez l'artiste au 0690 36 86 24.

http://www.francoispiquet.com
Mise à jour par L' Artocarpe le Mercredi 23 Mars 2011 à 15:39

La séance de travail du Samedi 26 Mars à la Médiathèque du Moule a été l'occasion de rencontrer les responsables d'Art Public, une des premières collections d'art contemporain constituée avec des fonds publics, sous la direction d'Emile Romney.
L'Artocarpe en partenariat avec Art Public présentera le projet de cette année.


Projet Art Public -  Art Public group project
(English Translation at the end)

Dans la peau d'un commissaire! Afin de permettre aux artistes de bien comprendre le processus de sélection d'oeuvres, ainsi que celui de la réalisation d'une exposition d'art contemporain et du travail d'écriture autour des pièces, les artistes de L'Artocarpe sont invités à concevoir le projet "Dans la peau d'un commissaire!" qui se déroulera, nous l'espérons, de Mars à Novembre 2011.
La première réunion de Mars permettra de rencontrer les représentant de la collection Art Public, ainsi que de prendre connaissance de leur récente publication, et de discuter du projet en vue d'aboutir à la mise en place d'un calendrier de travail.
Les artistes s'inscrivant sur ce projet auront la responsabilité de présenter à L'Artocarpe, en fin d'année, une exposition des oeuvres de la collection qu'ils auront sélectionnées selon des critères qui seront les leurs,
Les artistes seront également en mesure de visiter la collection d'Art Public, de prendre contact avec les artistes représentés afin de collecter des informations sur eux en vue de mieux parler de leurs oeuvres dans les présentations théoriques qu'ils auront à faire. Les artistes-commissaires devront animer une conférence autour de l'exposition qu'ils réaliseront en Novembre 2011, en présentant leur expérience du travail de commissariat.
Mise à jour par L' Artocarpe le Vendredi 4 Mars 2011 à 02:59
1 ... « 26 27 28 29 30 31